DOLLEREN

Le site officiel de la mairie de Dolleren/Haut-Rhin/Alsace
tetiereFleurs.jpgtetiereMairie.jpgtetiereMongolfiere.jpgtetierePer.jpgtetiereSki.jpgtetiereVillage.jpgtetierecityPark.jpg

Conseil de fabrique de l'église

Taille de la police:

église de Dolleren vue de cotéParoisse
L’église Sainte Croix de Dolleren, la plus récente de la vallée de la Doller, se distingue par sa taille imposante et l’élancement de son clocher qui pointe vers le ciel une croix couronnée.
Avant la Révolution, la communauté de Dolleren dépendait intégralement de la paroisse de Sewen, même si, au bas du village, existait depuis un temps immémorial une chapelle dédiée à la Sainte-Croix. En 1803, la réorganisation concordataire du diocèse de Strasbourg avait maintenu Dolleren comme annexe de la paroisse de Sewen, mais l’augmentation de la population du village au cours de la première moitié du XIXe siècle amena le conseil municipal à solliciter la création d’une paroisse autonome. Mais pas de paroisse sans église et pas de curé sans presbytère.
On construisit en premier le presbytère où s’installa, dès 1875, un vicaire résidant, l’abbé Chrysostome Fix, futur premier curé de la paroisse. Quant à l’église, elle fut construite de 1876 à 1894, selon les plans de l’architecte Charles Winkler, surnommé le « Viollet-le-Duc alsacien », à qui l’on doit notamment les églises Sainte-Geneviève de Mulhouse et Saint-Joseph de Colmar. Le grès des Vosges fut le matériau privilégié pour l’édification des murs. L’église, du plus pur style néo-gothique, a connu une construction laborieuse, au gré des possibilités financières de la commune. Celle-ci dépensera finalement près de 100 000 mark –une somme colossale pour un si petit village- pour doter la toute jeune paroisse d’un lieu de culte digne de ce nom. L’église fut inaugurée dès le 14 septembre 1878 sous le vocable de l’Exaltation de la Sainte-Croix.

Lire la suite : Conseil de fabrique de l'église